Quand les usagers FranceConnectés n’ont plus à récupérer leurs données CAF

FranceConnect et le courtier de données API Particulier (deux produits de la DINSIC) sont désormais intégrés. Quelle promesse pour les collectivités ? Echanger les données CAF d’usagers formellement identifiés, et ainsi leur proposer des démarches numériques adaptées à leur situation.

Près de 250 collectivités sont aujourd’hui déjà FranceConnectées, et à ce titre disposent de l’identité vérifiée de l’usager lorsque celui-ci s’authentifie avec FranceConnect. C’est bien. Mais pas suffisant pour leur proposer des prestations totalement dématérialisées, alignées sur leur situation personnelle : tarification de la cantine, activités sportives ou culturelles, etc.

C’est pour cela que la récente intégration de FranceConnect et d’API Particulier (courtier de données lui aussi issu de la DINSIC) est si prometteuse. Car si FranceConnect assure l’identification de l’usager, API Particulier, de son coté, renvoie aux collectivités trois données précieuses de la CAF (quotient familial, adresse, composition du foyer). Bref, de quoi bâtir des services tout en un pour les collectivités.

Une association bénéfique pour l’usager….

Les données retournées par l'API Particulier / CAF 

Le rapprochement de ces deux briques est doublement bénéfique. Déjà au niveau du parcours usager. L’internaute FranceConnecté verra en effet les champs de sa démarche pré-remplis (par sa collectivité) avec les données de son identité pivot. Ainsi pour sa demande en crèche ou pour la tarification de la cantine de ses enfants, il n’aura pas à saisir son nom, prénom, date de naissance, etc. C’est là un gain de temps et un moyen d’éviter les erreurs de saisie. Ne lui reste alors plus qu’à renseigner son numéro d’allocataire et son code postal (les deux éléments dont API Particulier a besoin pour rapatrier les données CAF). 

… et les fournisseur de service

Pour le fournisseur de service cette fois, c’est la garantie que l’identité de l’usager qui entreprend la démarche correspond bien à celle de la personne qui s’authentifie auprès d’API Particulier / CAF. Concrètement, API Particulier vérifie que les champs prénoms / nom de l’allocataire sont identiques à ceux que FranceConnect a renvoyé au fournisseur de service. Ce n’est que lorsque cette correspondance est avérée, que le fournisseur de service assure le traitement.

une api franceconnectee... ou non

Rappelons que l’API Particulier fonctionne également sans FranceConnect. Ainsi, une mairie peut récolter les données CAF d’un usager dès lors que celui-ci saisit en ligne son numéro d’allocataire et son code postal. Mais on le voit, utiliser FranceConnect « en amont » apporte la garantie que l’usager est au préalable formellement identifié. Cette assurance facilite la restitution, c’est à dire l’affichage, par le FS (la collectivité par exemple) des données retournées par l’API Particulier / CAF. Une telle transparence est cruciale dans la mesure où l’usager peut être amené à constater des erreurs voire à contester certaines données le concernant. Le fournisseur de service lui proposant alors un chemin alternatif pour réaliser sa démarche.

La communauté des FS FranceConnectés intéressée par les données de la CAF, est donc invitée à consulter la documentation d’API Particulier et au besoin à contacter leurs équipes.